L'engouement pour les écoles Montessori

Aujourd’hui, avec la validation des neurosciences sur les bienfaits de la pédagogie Montessori sur le développement de l'enfant, l’âge de l’instruction obligatoire qui est passée à 3 ans et enfin avec le manque de moyens que connaît l’Éducation Nationale, de nombreux parents choisissent de mettre leurs enfants en école Montessori.

Il y a environ 230 écoles Montessori pour accueillir les enfants de 3- 12 ans en France. Même si les écoles primaires Montessori se développent actuellement, la majorité de ces écoles proposent des ambiances pour les 3-6 ans. Découvrez la liste des écoles ici.

Il y a eu une croissance importante d’ouverture d’écoles Montessori ces dernières années qui a été vite freinée par le durcissement de la Loi sur les conditions d’ouverture d’une école privée hors contrat.

Comment est née la pédagogie Montessori ?

L’école Montessori est née suite aux découvertes de Maria Montessori, femme médecin, sur le fonctionnement de l’enfant lorsqu'elle créée son école à Rome en 1907.

C’est à travers ses observations sur l’enfant lors de ses apprentissages, qu’elle fait sa plus grande découverte sur l’enfant : la polarisation de l’attention. L’enfant entre dans une concentration intense, répète une multitude de fois l’activité. Son corps et son esprit sont liés et centrés pour la réussite du projet. Une fois ce processus terminé, l’enfant sort grandit, épanouit, ouvert aux autres. Elle nomme ce phénomène les périodes sensibles. Des périodes où l’enfant exprime un besoin fort de construction. Ce besoin le pousse à vivre des expériences sensorielles et actives dans son environnement. C’est ainsi qu’il se construit, qu’il créé en lui une discipline et liberté intérieure.

Elle va s’appuyer sur cette découverte mais aussi sur d’autres constats sur le fonctionnement de l’enfant : son esprit absorbant, les 4 plans de développement… et elle va construire sa méthode.

Sa pédagogie, qui est plus une philosophie de vie "l'éducation comme une aide à la vie", consiste à créer une environnement qui réponds aux lois naturelles du développement de l’enfant. Elle étalonne un matériel scientifique, elle pense un certains nombres de caractéristiques précises pour aménager l’environnement de l’enfant et enfin elle propose une nouvelle posture pour l’adulte.

Pour en savoir plus sur les grandes découvertes de Maria Montessori et les 3 piliers qu’elle a pensé. Je vous invite à vous rediriger vers les pages ateliers en ligne de Mohm.fr.

Qu'est-ce qu'une école Montessori ?

Et bien, les écoles Montessori sont construites en respectant les caractéristiques précises de la pédagogie à travers les 3 piliers que sont : l’aménagement de l’espace, le choix du matériel Montessori (sa mise en place, ses présentations…), la posture des éducateurs Montessori.

Pour bien comprendre ce qui se passe dans une école Montessori ou bien tout simplement lorsqu’on applique la pédagogie Montessori à la maison, il faut comprendre que c’est une philosophie de vie.

Maria Montessori, grâce à ses découvertes sur le fonctionnement de l’enfant nous apprend que l’enfant a de grandes forces intérieures : ses périodes sensibles qui le guide pour se construire, son esprit absorbant qui intègre toutes la culture autour de lui sans effort. Elle affirme aussi que l’enfant a un « maître intérieur » une programme éducatif qui lui dicte ce dont il a besoin pour se construire.

Face à toutes ces découvertes, elle place l’enfant au centre de ses apprentissages. Elle pense alors à une nouvelle posture pour l’adulte : celui de Guide. L’adulte doit se positionner en retrait car l’enfant doit suivre ses besoins, explorer le monde et vivre des expériences sensorielles et motrices. Il faut suivre l’enfant. Il faut respecter ses besoins d’activités et surtout suivre son rythme.

Lorsque l’on connaît l’ensemble des besoins profonds psychiques, physiques et émotionnels de l’enfant, et pour cela je vous invite à découvrir l’atelier sur le développement de l’enfant de 0 à 3 ans ici, on va savoir comment l’accompagner au mieux pour qu’il développe tous ses potentiels.

L’Homme n’est pas déterminé, il s’est libéré de ses instincts primaires. Le développement de l’Homme est infini. Il suffit de connaître ce dont il a besoin, comment il fonctionne et construire l’environnement qui lui convient. 

L’école Montessori répond donc aux lois naturelles du développement de l’enfant.

Les caractéristiques spécifiques des écoles Montessori

  • - Le mélange des âges : Pour favoriser l’entraide, la collaboration entre enfants mais aussi que les grands agissent en modèles et donnent envie au plus petits de se surpasser. Les grands grandissent en confiance lorsqu’ils aident les plus petits. C’est parfois l’inverse qui se passe et un petit aide un grand. Les échanges sont riches. Il n’y pas pas de compétition possible ou en tout cas elle est moins présente. Les ambiances multi-âge reflètent simplement la vie en société. Ce mélange des âges est également bénéfique pour les enfants souffrant de troubles de l’apprentissage qui peuvent avancer à leur rythme sans se sentir jugés. Pour la primaire, il y a 2 niveaux : 6-9 ans et 9- 12 ans.
  • - L’espace est organisé en 4 aires de travail : La vie pratique, le matériel sensoriel, de langage et de mathématiques.
  • - Liberté de choix d’activité : Le matériel est disposé sur les étagères en libre accès à hauteur des enfants. L’éducateur présente chaque matériel à l’enfant avant qu’il puisse le manipuler seul.
  • - Travail individuel : Chaque enfant travaille seul sur une table ou un tapis
  • - Unicité du matériel : Pour éviter la compétition, développer la patience et la volonté de celui qui attend. Cela favorise l'observation.
  • - L’éducateur propose une « aide utile » : Il se positionne en retrait, observe et n’intervient que lorsque l’enfant est bloqué dans une situation. Grâce à son observation, l’éducateur présente le matériel qui va répondre à un besoin de construction de l’enfant en respectant son rythme de travail et ses capacités. C’est un suivi personnalisé.
  • - Autonomie et Liberté de mouvement : Le besoin de mouvement est respecté. L’enfant peut travailler et bouger. Il évolue dans l’ambiance à son rythme.
  • - Discipline : Il y a un ensemble de règles de vie en communauté à respecter comme ranger, nettoyer le matériel après l’avoir utilisé, parler à voix basse. Des exercices de « grâces et courtoisies » sont enseignés pour inculqué la politesse.

Comment choisir une école Montessori ?

Maria Montessori n'a jamais déposé son nom, considérant que sa méthode éducative appartenait à tous. Chaque école est donc libre d'appréhender la pédagogie comme elle l’entend. Du coup, toutes les écoles Montessori ne se valent pas.

L’Association Montessori Internationale (AMI) créée par Maria Montessori en 1929 et L’Association Montessori de France (AMF) affilié à celle-ci, sont les garantes d’un cadre.

Pour vous aider à choisir une école qui respecte bien la pensée Montessori, je vous propose de vérifier les caractéristiques suivantes :

  • La vision de l’école 

Comme nous l’avons vu, la pédagogie Montessori est plus une vision nouvelle de l’enfant. L’éducation est « une aide à la vie » en se fondant sur le désir d’apprendre de l’enfant et en l’accompagnant dans sa conquête de l’indépendance. Elle offre les bases solides et concrètes qui lui serviront tout au long de sa vie (aptitudes à résoudre des problèmes, aptitudes sociales, autonomie, confiance en soi, etc.).

  • L’organisation de l’ambiance

Vérifier que l’environnement respecte les caractéristiques précises de la pédagogie citées précédemment. Le mieux est de demander une visite des classes et pourquoi pas une observation en journée.

On peut ajouter quelques aspects à vérifier dans l’ambiance : 

  • - Environnement chaleureux, sécurisé, décoré avec des oeuvres d’art, plantes vivantes
  • - Organisation des 4 aires bien distinctes avec le matériel de chaque aire au complet, en bon état, joliment mis en place.
  • - Des tables individuelles et de l’espace au sol pour les tapis
  • - Pas de zone de « jouets »
  • - Classe avec 30 enfants en moyenne pour favoriser les expériences sociales, d’âges mélangés 3- 6ans répartis de manière homogène
  • - Temps d’activités autonome Montessori en continu d’au moins 2h30 à 3h matin et après-midi.
  • - Installations sanitaires adaptées à la taille d'un enfant et en libre accès.
  • - Organisation de l’espace soignée et ordonnée.
  • - En classe on parle à voix basse même si tous les enfants sont actifs et en mouvement.

  • La formation des éducateurs

Choisissez une école où travaillent des éducateurs diplômés par l’Association Montessori Internationale (AMI). Si possible, trouvez une école où la direction et les assistants sont également formés à la pédagogie Montessori. Il existe en France deux centres de formation agréés par l'Association Montessori Internationale, garantissant la qualité de la formation : L'Institut Supérieur Maria Montessori (Nogent-Sur-Marne, Lyon et Montpellier) et le Centre de Formation Montessori Francophonie qui est situé à Archamps, Haute-Savoie, proche de Genève.

Pour tout savoir pour devenir Éducateur Montessori je vous invite à lire cet article ici.

Vous pouvez aussi demander comment sont gérer les conflits. Les valeurs Montessori prônent l’écoute active, l’accueille des sentiments, le non-jugement. L’idée est de donner les clés à l’enfant pour apprendre à résoudre des problèmes.

  • Les temps extra scolaire :
  • La cantine

Les locaux d’un grand nombre d’école Montessori ne se prêtent pas à l’organisation d’un espace fixe pour le déjeuner des enfants. La plupart du temps les enfants mangent dans leur salle de classe. Il y a rarement de cuisinier. Les écoles font souvent appel à un traiteur qui livre des repas tous les jours et les éducateurs les réchauffent. L’autre possibilité c’est que les parents préparent chaque jour le repas de l’enfant.

  • Récréation

Trouver un local pour créer son école Montessori n’est pas une mainte affaire, surtout en région parisienne. Beaucoup d’école parisienne et proche banlieue n’ont pas d’espace extérieur et c’est bien dommage. Souvent les enfants vont dans le square à coté de l’école. Mais cela demande chaque jour de se déplacer en groupe dans les rues avec la circulation. C’est un point important à vérifier : quelle est la fréquence des sorties, où se fait la récréation, sa durée, comment est-elle encadrée ?

  • La sieste

Elle est souvent proposée en fonction de la volonté du parent et de l’enfant. Elle n’est jamais imposé. Encore une fois la pédagogie Montessori suit les besoins de l’enfant.

  • Les ateliers et l’activité sportive

Aujourd’hui, de plus en plus d’écoles Montessori mettent en place des temps dédiés à des pratiques sportives et créatives : Yoga, parcours de motricité, arts plastique, éveil musical… Il faut savoir que ce n'est pas prévu à l'origine dans la pédagogie.

Attention que cela ne viennent pas prendre trop de place sur le temps de travail dédié à la pédagogie Montessori. Comme je le notais plus haut, il est important que l’enfant puisse avoir un temps de travail de 2h30 surtout le matin.

Il y a déjà tant à apprendre et à progresser à travers le matériel Montessori qu’il ne faudrait pas disperser l’activité de l’enfant avec d’autres pratiques.

De plus, les ateliers imposent que l’enfant ne choisit plus s’il a envie ou non de le suivre. L’atelier est souvent fixé à une heure précise donc peut venir couper une activité que l’enfant à lancé.

  • Le bilinguisme 

Les école Montessori Bilingues sont nombreuses et cela apporte un vrai plus à celle-ci. Cependant, vérifier bien que les éducateurs soient bien bilingues et que le bilinguisme soit présent au quotidien et non présent à travers des ateliers où l’enfant doit se rendre. 

Une charte, gage de qualité

En 2007, l'AMF et l'Institut Supérieur Maria Montessori ont élaboré ensemble une Charte des Etablissements Montessori de France pour "favoriser leur reconnaissance et leur représentativité auprès de l’opinion, des médias et des pouvoirs publics". Les écoles qui y adhèrent doivent avoir plus de trois ans d'existence et s'engager à respecter pleinement la philosophie de la pédagogie. Aujourd'hui, seules 13 écoles situées en France métropolitaine et à la Réunion sont signataires du projet. Elles seules ont le droit d'arborer le logo de l'AMF et de l’AMI.

Le respect du programme de l’Éducation Nationale 

Les écoles Montessori se doivent de suivre les fondamentaux scolaires fixés par l’Éducation Nationale.

Combien coûte une école Montessori ?

Le coût de la scolarité des écoles Montessori varie selon les établissements, selon la capacité d’accueil des enfants et surtout le lieu où se trouve l’école. 

La majorité des écoles Montessori sont des écoles privées hors-contrat, elles ne bénéficient d’aucune subvention de l’Etat. Elles doivent donc s’auto-financer grâce aux mensualités que paient les parents pour financer le loyer, le matériel, le salaire des enseignants ainsi sur celui du personnel de l’école.

Pour réduire les coûts, certaines écoles invitent les parents d’élèves à participer à la vie de classe quelques heures par semaine à tour de rôle. D’autres écoles ont développé un système économique tenant compte du quotient familial. Ainsi les familles aisées paient davantage que les familles défavorisées.

Les frais de scolarité d’une école Montessori varient entre 250 et 1000 euros par mois. 

À noter

Choisir une école Montessori de qualité pour votre enfant nécessite donc un réel échange avec l’équipe pédagogique. Une première visite d'information générale, une observation de la classe si possible et une visite entre l'enfant et l'équipe pédagogique font partie du processus d’inscription.

En prenant le temps, en s’informant pour apprendre à connaître les écoles, vous trouverez une école qui répond parfaitement aux besoins de votre enfant et qui embrasse pleinement la vision de l'éducation Montessori.

Laisser un commentaire

Nous sommes là pour échanger, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Cela pourrait aussi vous interesser...

Abonnez-vous à la newsletter
et ne ratez aucun article

KIT GRATUIT!

LES 10 MOBILIERS CLÉS MONTESSORI 0-18 MOIS

pour favoriser l’autonomie de votre enfant et développer sa confiance en lui.