Depuis les années 70, Carol Dweck, professeur de psychologie à l’université de Stanford, étudie comment les états d’esprit influencent la vie des gens.

2 types d'esprit

Pour elle, il existe 2 types d'esprit : esprit fixe et esprit de développement.

Esprit fixe

Pour la personne ayant un esprit fixe, ses qualités sont déterminées à la naissance, elles ne peuvent pas évoluer. Ses objectifs dans la vie vont être de confirmer et de prouver son intelligence. Pour cela elle va éviter les échecs qui sont des prises de risques. Elle voit les échecs comme des occasions de mettre à jour ses défauts. Du coup, cette personne restera dans sa zone de confort de peur de perdre le peu de confiance qu'elle a en elle.

Esprit de développement

Pour la personne qui a un esprit de développement, ses qualités sont le résultat d'efforts et de travail. Elle peut s'améliorer avec l'effort. Son objectif dans la vie va être d'apprendre pour progresser. Pour cela, elle ne va pas hésiter à se challenger, se dépasser, sortir de sa zone de confort et ainsi grandir en confiance et en nouvelle compétence. Pour ces personnes, les échecs sont vu comme des opportunités de se dépasser, d'apprendre, de réussir à surmonter un obstacle. Ce sont les étapes naturelles pour atteindre son objectif.

“Nos états d’esprit sont une part importante de notre personnalité, mais nous pouvons en changer. Simplement en connaissant les deux états d’esprit, vous pouvez commencer à penser et à réagir de nouvelles manières.”

Carol Dweck

Changer d'esprit à tout âge

Grâce à la plasticité cérébrale du cerveau, plus on répète un comportement, plus les connexions de neurones lié à ce comportement se renforcent, plus cela est facile de le reproduire. On peut donc changer d'esprit à tout âge. Il suffit de se concentrer sur l'apprentissage et non la réussite.

L’impact des compliments chez les enfants

Enfants, nous avons tout naturellement un état d’esprit de développement. La manière dont nous nous adressons aux enfants peut favoriser chez eux l’émergence d’un type d’état d’esprit.

Encourager la progression

Il faut "complimenter efficacement", non pas sur l'intelligence ou le talent qui sont fixe mais plutôt encourager la progression d'un enfant "je vois qu'avant tu n'arrivais pas à bien tenir ton crayon".

Il faut complimenter l'enfant sur : sur l’effort, sur le processus, sur la concentration, sur la persévérance, sur l’amélioration. Selon la psychologue, complimenter en ce sens “créé des enfants robustes et résilients.”

D’après les travaux de la psychologue, les personnes qui adoptent un état d’esprit de développement sont plus heureux et ont plus de succès dans leur vie 💫

L'encouragement mieux que le compliment

✅ Choisir l’encouragement plutôt que le compliment

L’enfant intégrera que la « réussite » est possible à travers le dépassement de soi, que les échecs sont des étapes sur le chemin et qu’ils sont sources d’apprentissages.

On soulignera leur persévérance, leur marge de progression pour qu’ils prennent conscience des efforts qu’ils ont donnés pour arriver là où ils en sont.

Nous pouvons complimenter efficacement, non pas sur l’intelligence ou sur le talent, mais sur l’effort, sur le processus, sur la concentration, sur la persévérance, sur l’amélioration.

Et vous, quel état d’esprit avez-vous ❓
Vous vous sentez d’en changer ❓

Laisser un commentaire

Nous sommes là pour échanger, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Cela pourrait aussi vous interesser...

Abonnez-vous à la newsletter
et ne ratez aucun article

KIT GRATUIT!

LES 10 MOBILIERS CLÉS MONTESSORI 0-18 MOIS

pour favoriser l’autonomie de votre enfant et développer sa confiance en lui.