Une étude américano-suédoise a révélé que les bébés se familiarisent à leur langue maternelle dès la 30e semaine de grossesse, ce qui leur permet de la reconnaître quelques heures seulement après la naissance.

Les bébés sont capables de discriminer les sons (phonèmes) de toutes les langues dans leurs premiers mois de vie. À partir de 6-8 mois, commence un apprentissage accéléré des sons jusqu’aux 10-12 mois du bébé. Durant cette période cruciale, le bébé progresse dans sa langue maternelle mais perd sa capacité à reconnaître les sons spécifiques aux autres langues.

Les chercheurs ont mis en évidence deux mécanismes importants qui ont lieu à cette période de la vie.

Les bébés analysent la fréquence des différents sons et ne retiennent que ceux qu’ils entendent le plus. C’est par la répétition que se fait l’apprentissage. Le fait de parler lentement et distinctement comme le font les parents du monde entier à leurs bébés joue un rôle primordial dans cette phase.

Le bébé peut-il apprendre les sons sans l’interaction sociale? Par écran interposé par exemple ? Une expérience a été réalisée sur des enfants Américains démontre que l’apprentissage est éminemment social et nécessite l’interaction du bébé avec une vraie personne, lui parlant directement, lentement et distinctement.

Notre rôle ? Parler à son bébé dès des premiers mois de vie pour soutenir le développement de son langage.

Découvrir les résultats d’études sur le fonctionnement du bébé cela vous intéresserait ?

Laisser un commentaire

Nous sommes là pour échanger, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Cela pourrait aussi vous interesser...

Abonnez-vous à la newsletter
et ne ratez aucun article

KIT GRATUIT!

LES 10 MOBILIERS CLÉS MONTESSORI 0-18 MOIS

pour favoriser l’autonomie de votre enfant et développer sa confiance en lui.